Sélectionner une page

Il ne m’est point besoin de vous le présenter, car mille fois en bal vous l’avez rencontré.

Il écume les pistes chaque fin de semaine, vrai opportuniste ,cherchant une bête Chimène

Des plus grands maestros, il a copié les airs, mais tout n’est qu’artifice dans sa quête de chaire.

Il aime la novice et son décolleté : « puro milonguero », ils danseront collé…

Traînée sur le parquet, la proie prendra un cours. Pas sûr qu’elle ait pigé, même avec les pieds gourds !