Sélectionner une page

Dans un précédent post je te proposais un anti-guide de la milonga en dix astuces faciles. Camarade kioskien, je suis sûr qu’il n’a pas échappé à ta sagacité qu’il en manquait cinq. Les voici !

6 – Ne laisse aucun recours à celui ou celle que tu invites

Certains participants au bal ne te connaissent pas encore. Pour une raison incompréhensible ta réputation de meilleur-que-Chicho (ou Moïra c’est selon) n’est pas encore arrivée à leurs oreilles. Il pourrait donc arriver que ton oeillade ne reçoive qu’un accueil des plus mitigés. De l’agilité avant tout : en bon prédateur tu ne dois laisser aucune chance à ta proie. Il te faut donc d’abord t’approcher suffisamment pour bloquer toutes les possibilités de fuites. Ensuite, tu initieras le contact physique par une prise de main ferme attirant plus délicatement la cible vers toi avec le traditionnel « vous dansez ? ». Sans attendre la réponse, tu conduiras la future exaltée sur la piste. Aucun être vivant digne de ce nom n’aurait l’audace de mettre un danseur en situation indigne d’un refus public. Qui plus est, peu d’homo sapiens auront appris dans leur parcours pédagogique à dire le mot magique : non. C’est ainsi cher camarade que cette astuce marche depuis la nuit des temps.

7 – Critique la musique

Un bon moyen de pourrir l’ambiance en bal pour pas cher reste l’inévitable critique du DJ. Trop moderne, pas assez, les choix du DJ sont de toutes façons composés d’arrangements bien en dessous de la qualité des titres de ta playlist personnelle. Et puis les tangos chantés, Piazzolla ça ne se danse pas… Cette astuce simple combine à la fois la possibilité de mettre mal à l’aise les participants mais surtout d’étaler l’ensemble de ta culture musicale.

le tango des radins

8 – Resquille ton entrée et n’aide jamais

C’est bien connu, les associations croulent sous le poids de la subvention publique et dépensent leur argent en somptueux repas des dirigeants sous couvert de réunions d’organisation. En plus, il faut bien reconnaître que ta présence rends le bal plus intéressant et que les remerciements d’usage des organisateurs ne suffisent pas. Tu conviendras que cette astuce est beaucoup plus simple à mettre en œuvre dans les milongas de plein-air. Malgré tout, je compte sur ton sens de l’improvisation pour trouver toutes les excuses possibles selon la situation. Corollaire évident, si l’événement est gratuit, ne tombe pas dans le piège du bénévolat. Tu ne déplaceras même pas une chaise. Ce dernier est un engrenage sans fin qui t’amènerait à participer à une cordiale ambiance d’entraide.

tango et talc

9 – Talque le sol en toute circonstance

Le talc, une espèce minérale composée de silicate de magnésium doublement hydroxylé – oui camarade, il est bon de s’instruire parfois – est aussi appelé poudre de perlimpinpin du tanguero. Particulièrement utile dans le cas de sols trop abrasifs, il est utilisé de façon frénétique par ceux d’entre-nous dont la qualité des pivots laisse grandement à désirer. C’est enfin un allier de circonstance quand on veut pourrir un sol parfait. Il transforme le parquet parfait en véritable patinoire dans un premier temps. Ensuite, sous l’action combinée de la chaleur et de l’humidité de la milonga, il devient pâteux. Cette véritable colle à prise rapide s’incruste dans les semelles des danseurs et produit l’effet exactement contraire à celui pour lequel il est appliqué au départ. En clair, si tu veux pourrir le sol, n’oublie jamais ton talc !

10 – Refuse l’hygiène élémentaire

C’est si simple et pourtant on l’oublie si souvent. En mode «no déo» et sans chemise de rechange après que trois heures se soient écoulées en bal, c’est plus souvent le danseur qui ruisselle. Ainsi, pour rendre le bal insse pincer le nezupportable, il n’est pas nécessairement besoin de faire mais il suffit aussi de laisser faire. Ce souvenir inoubliable laissé aux organes olfactifs de ton partenaire laissera une empreinte mémorielle indélébile à ton partenaire de bal. Le subconscient de ce dernier saura certainement lui indiquer son choix de sortie pour la prochaine milonga ou tout simplement lui indique que son canapé est un lieur merveilleusement plus confortable.

Ce guide se veut évidemment non exhaustif. Il est aussi participatif. Cher camarade, tu peux donc partager en commentaire tes propres astuces pour pourrir tranquillement un bal tango.

Shares
Share This
X
X