Sélectionner une page

Voici donc dans la série « que vais-je donc pouvoir lui offrir ? » quelques livres francophones à poser sur la table de chevet, histoire de briller un peu plus au bar de la prochaine milonga !

Nos emplettes sont nos emplois !

Ok, c’est bientôt Noël, vous êtes pressés etc… Juste un petit rappel, Amazon et consorts ne payent pour ainsi dire aucun impôt dans notre pays et offrent des salaires et conditions de travail particulièrement mauvaises. Il y a certainement à deux pas de chez vous un bon vieux bouquiniste qui sera ravi de vous rendre service en commandant l’article que vous recherchez, au même prix et pour un délai sensiblement équivalent. Pensez-y avant de faire un achat « en un clic »…

N’oubliez pas les paroles !!!

Barrio de tango par Luis Alposta

BarrioDeTango.jpgSi vous avez parfois l’impression que votre partenaire danse « El adios » dans la même veine que « les sardines » de Patrick Sebastien, ce livre est peut-être une bonne approche préliminaire ! Plus généralement, nous pouvons regretter que les DJ Tangos aient une certaine peur dans la création de tanda chantées, de peur de faire un impair ou en raison de la méconnaissance des danseurs. Un passage par la case traduction ne fait jamais de mal.


Résumé
: cet ouvrage de 380 pages présente 231 tangos en version bilingue espagnol-français. Tango, vals, milonga et candombe, dans et avec leur contexte, leurs non-dits, leurs sous-entendus. La sélection couvre une période qui va de 1916, année du premier tango-canción, jusqu’en 2008. Elle concerne 96 auteurs et plus de 100 compositeurs. Illustré de photos et de dessins, Barrio de Tango entraîne le lecteur dans la Buenos Aires authentique, le plus loin possible des chromos touristiques. Plusieurs index facilitent la consultation de cet ensemble.

ISBN : 2352840716


Pour réviser l’histoire du tango et ses controverses

Le tango par Horacio Salas

HoracioSalas.jpg

Ce livre fût ma première lecture concernant le tango lors de sa parution en 2004. Dans un format transportable (11cm x 18cm), ce livre est un bon début une l’approche historique et culturelle du tango dans toutes ses formes.

Résumé : C’est en essayiste, en historien et en conteur qu’Horacio Salas construit ici une histoire du tango, à laquelle il a su donner la dimension d’un véritable révélateur des mentalités argentines, comme le montre la conclusion de son livre : « En un siècle, le tango, né dans des réduits marginaux et douteux, est devenu le symbole du pays qui lui a donné le jour. Il est le reflet d’une société qui s’est structurée, comme le remarque Ernesto Sábato, à partir d’éléments hybrides. La musique portègne est née du croisement de rythmes créoles et de rythmes étrangers. L’Argentin est né du métissage entre créoles, Italiens, Espagnols et juifs, et le tango est son reflet. Les crises, les régressions, les enthousiasmes et les défaites du tango sont ceux-là mêmes que son pays a connus et soufferts. »

ISBN : 2742752188.


Tango Negro par Juan-Carlos Caceres

Juan-Carlos Caceres n’a pas seulement un compositeur qui a bousculé les codes du tango, il était aussi un fervent militant des racines africaines du tango. Pour ceux qui l’ont connu, croisés ou simplement aiment sa musique, ce livre est un moyen de prolonger le lien avec un artiste qui nous manque…

TangoNegro.jpgJuan-Carlos expose et défend dans ce manifeste avec une approche anti-conformiste les racines afro-américaines du tango argentin. Ces théories élaborées à partir de ses recherches empiriques de musicien et de compositeur formé par le jazz avant qu’il n’aborde les rivages du tango en France où il s’est installé en mai 1968. Cette recherche expérimentale prend la forme d’une analyse ultra-fouillée des entrecroisements musicaux, rythmiques et harmoniques, entre le jazz et le tango mais aussi le tango et toute la famille des musiques de l’Afrique de l’ouest, des Caraïbes et de l’Amérique latine (Brésil compris).

ISBN : 2352841240


Un siècle de tango : Paris-Buenos Aires par Nardo Zalco

nardozalco

Journaliste, spécialiste du tango né à Buenos Aires, Nardo Zalko a vécu ses trente dernières années à Paris. Décédé il y a quelques mois, il était chef du Bureau au service latino-américaine de l’AFP.  J’ai eu l’occasion de le rencontrer de nombreuses fois il y a plus de dix ans quand je faisais mes armes de DJ dans une milonga parisienne. Je me rappelle encore du visage apeurée de l’organisatrice quand il arrivait censurant le passage de Pugliese ou de Piazzola. Je n’ai jamais su si cette peur était justifiée, mais sans faire injure à sa mémoire, l’homme avait du caractère. Peu importe l’anecdote, l’homme fait autorité sur la question.

Résumé : « Buenos Aires est l’épouse, Paris la maîtresse », disent les Argentins, depuis des générations. Une histoire d’amour s’est nouée entre ces deux villes un jour de 1906, grâce au tango. Cette musique, née dans les faubourgs de Buenos Aires à la fin du XIXème siècle et grandie dans ses maisons closes, atterrit à Paris comme une météorite. Son arrivée engendra cette mystérieuse complicité entre les deux cités jamais démentie depuis, et dans laquelle les poètes populaires argentins n’ont cessé de puiser leur inspiration.
Depuis lors, plus de quatre cents tangos évoquant Paris, ses quartiers, ses paysages, ses figures légendaires et ses mythes littéraires ont été écrits par des troubadours de Buenos Aires. La langue française et l’argot parisien ont pénétré les vers du « port européen le plus austral », avec la force du mot irremplaçable. Le lien entre les deux villes fut scellé par le créateur du tango chanté, Carlos Gardel. Né à Toulouse, il est devenu le porteno par excellence. Astor Piazzola, à partir de 1955, allait confirmer cette fusion.
Paris et Buenos Aires, le tango et Paris: une passion, avec ses allers-retours, ses ivresses et ses déceptions. C’est une histoire dans l’Histoire, scandée par les guerres, les coups d’Etat, les migrations entre les deux continents. C’est l’histoire d’un art, écrite sur un fond de bandonéon. Elle a commencé il y a un siècle. Elle dure encore.

ISBN : 2866458451


Un cas à part

Dictionnaire passionné du tango

Paru récemment, ce dictionnaire est un must-have pour les tango-addicts ! D’un format conséquent, il permet de piocher à la cantonade et s’évader en quelques lignes. S’il ne devait en rester qu’un dans ma bibliothèque, ce serait celui-là.

dictionnairetangoRésumé : Au-delà des clichés liés à sa sensualité, que sait-on en France du tango ? Au vu de la faiblesse de la production éditoriale – quelques essais, de rares anthologies – peu de choses. Un manque que se propose de combler ce dictionnaire d’un genre nouveau. Danse, musique, poésie, mais aussi culture et art de vivre, le tango est un monde que cet ouvrage explore dans toutes ses dimensions – géographiques, métaphoriques, historiques, sociétales… Les 600 entrées font la part belle aux biographies de personnages (musiciens, chanteurs, danseurs, poètes…), pour un tango incarné, mais aussi aux lieux, aux paroles de tango, aux termes techniques, aux concepts qui permettent de reconstituer l’histoire du tango. Le lecteur pressé pourra se référer à l’ouvrage pour chercher une date ou une définition, le lecteur curieux pourra y déambuler, grâce au jeu des renvois de notices. Ni guide, ni encyclopédie, emprunt de la subjectivité de ses auteurs qui vivent le tango au quotidien, ce dictionnaire n’en est pas moins fondé sur des recherches rigoureuses, ainsi que sur des entretiens in vivo réalisés depuis une quinzaine d’années. Une approche originale qui allie rigueur scientifique et passion.

ISBN : 2021099687


Pour les purs et durs  !

Le langage musical et instrumental du tango « rioplatense »

le-langage-musical-et-instrumental-du-tango-rioplatense-1Nous avons une chance en France, celle de pouvoir rencontrer de nombreux musiciens passionnés et talentueux qui continuent de faire vivre et évoluer la musique du tango. Parmi ceux-ci : Andrea Marsili, compositrice et dirige l’Orchestre Les Fleurs noires et le Cuarteto Doble A. Elle nous offre ici un véritable trésor pour l’interprétation. Offert par un de mes élèves il y a quelques mois, je le remercie encore mille fois encore ici !

Résumé : Ce livre permet de décoder le langage musical du tango classique rioplatense et de trouver de réponses techniques, scientifiques et analytiques qui expliquent comment fonctionne cette musique. Aussi d’observer la relation de Piazzolla avec la tradition et dans certains cas, sa manière de manipuler certains matériaux typiques de manière « atypique ».

Contre l’idée reçue d’un Astor Piazzolla qui aurait introduit une rupture profonde dans l’histoire du tango, nous considérons que grâce à sa connaissance profonde des codes et des conventionnalismes du genre sa musique s’inscrit dans la continuité de l’histoire du genre et au même temps propose un produit artistique original. Ce travail analytique est focalisé sur les paramètres, les éléments compositionnels, les aspects idiomatiques de la performance et les outils d’arrangement caractéristiques, en comparaison permanente avec l’usage qu’en fait Piazzolla.

Commentaire de Juan José Mosalini : « Le travail d’Andrea Marsili élargie le vocabulaire tanguero tout en lui conférant une place d’importance. Elle a su analyser profondément et avec sérieux tous les sujets et matières qui sont abordés dans son livre. En ma qualité de modeste membre de la famille tanguera, je déclare : Merci à toi Andrea Marsili pour ce travail d’une valeur inestimable. »

ISBN : 3939871265

Shares
Share This
X
X